mardi 4 mai 2010

un jour il fera beau...



Les ombres brulées du vent ont dessalé mes larmes
Que le brouillard a peint au creux de son errance