mercredi 14 juillet 2010

pas à la mode...


c'est l'été!! il y a du soleil ...et pourtant!... je suis toujours aussi blanche !!pffff
Il est loin le temps des cours, où l'on croisait des dames poudrées protégées par une ombrelle pour ne pas subir les assauts de cet astre maudit : le soleil. En ce temps-là, le soleil était un critère de classement social: une peau hâlée ne pouvait appartenir qu'à la paysannerie. Seul un teint blanc garantissait des origines plus nobles.

Le vent commence à tourner au 19e siècle, lorsque le corps médical s'aperçoit que le sanatorium, à la mer ou à la montagne, combiné au grand air et au soleil, pourrait avoir des vertus insoupçonnées. Les anciens malades pâlots et souffreteux sont renvoyés guéris et le teint hâlé.

ce que j'en pense :

Naturel!! rester naturel :
si le soleil sans en abuser est bénéfique, l'art de faire la crêpe l'est un peu moins : on sait maintenant que les mélanomes (cancer de la peau) peuvent provenir de coups de soleil à répétition attrapés durant l'enfance.

widgeo.net

2 commentaires:

  1. Oui, faut se protéger de cet astre aussi bénéfique que destructeur... comme dans tout c'est l'excès qui tue ! tu dis faire la crêpe ? moi je dis le tournedos... comme quoi, on peut bronzer dans sa cuisine :)

    RépondreSupprimer
  2. hi!hi!...je vire souvent à l'écrevisse!!pfff ou l'art de prendre des couleurs..

    RépondreSupprimer