dimanche 21 novembre 2010

Fabien Chalon / le vent




Dans son atelier parisien, il réalise depuis
une quinzaine d'années des sculptures animées.


Faites au début avec une économie de moyens, sans électricité,
sans écran vidéo, les “sculptures-machines” se sont perfectionnées
avec les années, et, si le principe de base – une invitation au voyage
dans l'imaginaire – n'a pas changé, les matériaux plus sophistiqués
qui sont utilisés pour nous y conduire aujourd'hui – invisibles,
pour la plupart – ne dénaturent pas la lecture,
heureusement subjectives des œuvres.

Sculptures


widgeo.net



widgeo.net

1 commentaire:

  1. Vraiment spéciale la machine à nuages! Comme de prendre un café le matin, le temps nous est jamais chagrin!
    (*_*) Versus.

    RépondreSupprimer