samedi 5 février 2011

La Mary Celeste



Phénomènes inexpliqués - La Mary Celeste

La découverte de la Mary Celeste
Le 5 décembre 1872, le cargo anglais Dei Gratia
repère un brick qui dérive dans l’Atlantique Nord
à mi-chemin entre les Açores et le Portugal.

Dans les annales des disparitions en mer,
le nom de la Mary Celeste est resté célèbre.
Cette énigme qui n’a toujours pas été résolue contribue
largement à entretenir le mythe des vaisseaux fantômes.
L’histoire de la marine fourmille de mystères
semblables à celui de la Mary Celeste.
Des dizaines de navires ont été ainsi abandonnés,
soudainement et sans raison apparente,
par des équipages que l’on n’a jamais revus.



IL RESTE DES TRESORS ENFOUIS ALORS ??



Le voilier zigzague curieusement et presque
toutes ses voiles sont carguées. Le capitaine du cargo,
David Moorehouse, s’aperçoit avec
stupeur qu’il s’agit de la Mary Celeste.
Fait du hasard, il a dîné à bord du voilier
avec son capitaine, Benjamin Spooner Briggs,
un mois plus tôt.
Quelques jours après, la Mary Celeste
appareillait pour Gênes avec une cargaison
de 1 700 tonneaux d’alcool pur.



Autopsie d’une disparition
Moorehouse ramène la Mary Celeste
à Gibraltar pour être examinée par les autorités judiciaires.
Les résultats sont décevants.
Il n’y a que cette entaille longue de deux mètres
juste au dessus de la ligne de flottaison qui peut faire penser à un acte criminel.


widgeo.net

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire