mardi 5 juillet 2011

Le triomphe...

Et voici que s'impose, une divinité
Pulpeuse, élégante, éblouissante, irradiante
Qui détrône Marie, chagrine ombre effacée.
(texte de Claude Fernandez).






widgeo.net

5 commentaires:

  1. JUste bonjour je vais me reposer
    Bonne journée

    RépondreSupprimer
  2. Vénus, archétype de la beauté féminine et inépuisable sujet d'inspiration pour les peintres, les sculpteurs et... les marchands de rasoirs pour les jambettes ! lol

    RépondreSupprimer
  3. bonne soirée France! Artémisia "casse " le mythe avec les rasoirs!

    RépondreSupprimer
  4. Bonjour, Gwendoline.
    Le triophe de la femme, en son éclatante beauté...
    Et le sachant...
    Merci beaucoup.
    Bisous

    RépondreSupprimer