dimanche 25 septembre 2011

Singapour, la ville où il est interdit de vendre des chewing-gums


Singapour, ville-État asiatique, est réputée pour son extraordinaire

réussite économique, mais aussi pour ses lois très strictes.

Ainsi, la vente de chewing-gums y est interdite, sauf pour usage

médical. Il est également interdit de posséder une antenne parabolique,

de faire la grève, ou encore d’aller aux toilettes publiques sans tirer

la chasse d’eau, sous peine d’amende.

Singapour est l’un des pays les plus sûrs au monde, avec un taux

de criminalité très bas. La peine de mort y est appliquée, et selon

Amnesty International, c’est probablement le pays où le taux d’exécutions

par habitant est le plus élevé au monde.


Le Merlion, un lion à queue de poisson, est le symbole de Singapour.

6 commentaires:

  1. COUCOU et bien je ne vois pas tes photos et je sais que j'ai des soucis ici
    alors bise à plus tard

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour, Gwendoline.
    Singapour? oui, j'y suis allé et je connaissais l'histoire.
    Mais combien plus touchante , l'histoire d'un vieil homme, dont je n'arrive pas à lire la page 2.
    Quant aux chats...N'en parlons pas.
    J'aime les chats.

    Bonne soirée.

    Merci beaucoup.

    Bisous.

    RépondreSupprimer
  3. Singapour ... des lois plus ou moins heureuses... comment peut-on encore appliquer la peine de mort aujourd'hui ? ...

    Je crois que je préfère au fond, un sous-bois sans voyage, un étang, un ruisseau, une ruelle sans âme ...

    Belle semaine à toi.

    RépondreSupprimer
  4. demain ,je vais publier l'histoire dans son intégralité ( extrait du C.D.)...bonne semaine:

    RépondreSupprimer
  5. On comprend que le plus gros fabriquant de latex avec la Malaisie interdise le chewing gum. Ces deux produits n' ont vraiment pas la même utilité!!!

    RépondreSupprimer
  6. vu l'odeur du caoutchouc produit par l'hévéa! il ne vaut mieux pas!!

    RépondreSupprimer