jeudi 3 novembre 2011

George Sand




















L'automne est un andante mélancolique et gracieux
qui prépare admirablement le solennel adagio de l'hiver.
http://a3.idata.over-blog.com/326x420/1/86/00/23/Ecrivains/George-SAND/George-Sand.jpg



6 commentaires:

  1. Bonjour, Gwendoline.
    Je frappe à ta porte bleue. J'entends une mazurka et j'entre à pas de loup...
    George Sand est là où elle écrivit le blé en herbe, sur une plage près de Dinard...Je la vois encore, grâce à toi.Et nous irons tous ensemble dans l'adagio de l'hiver.
    Toujours grâce à toi.
    Quel bel ensemble ...
    Merci beaucoup.
    Bonne journée.
    Bisous

    RépondreSupprimer
  2. pas trop vite..l'hiver! je n'ai pas encore sorti mes pulls!bizz

    RépondreSupprimer
  3. Superbe ! Georges Sand et son univers me plaisent bien. J'adore ta porte bleue ! Bisous

    RépondreSupprimer
  4. tout en poésie !!!! joli hommage. Bisous Gweendoline

    RépondreSupprimer
  5. Voir mon blog(fermaton.over-blog.com),No-6. - THÉORÈME du DESTIN. - Il frappe à nos portes ?

    RépondreSupprimer