mardi 20 décembre 2011

Les rennes....

Dans son Royaume, quelques jours avant la fête de Noël, le père Noël  vérifiait si tous les cadeaux des enfants du monde étaient fabriqués. Puis, il partit vérifier l'attelage des rennes dans l'immense grange située derrière l'usine de cadeaux.
Dès qu'il eut franchi la porte de la grange, le monsieur à la barbe blanche s'aperçut que ses rennes étaient disparus. Enervé, il cria fortement à l'aide. Arrivé en courant, son fidèle lutin Rudolphe vint le réconforter en voyant l'absence des rennes. Puis, le père Noël retourna chez-lui et prit le livre magique situé en dessous de son lit. 
Avant de prononcer la formule magique abracatquadom le père Noël prit un oignon et le secoua vivement, pour attirer les pouvoirs magiques. En se croisant les doigts, le père Noël espéra avoir une réponse dans les dix prochaines minutes. 
Malheureusement, la formule ne fonctionnait pas. Alors, il réfléchit longuement et réalisa que peut-être son oignon était trop pourri pour attirer les pouvoirs. Donc, il partit en acheter un autre à l'épicerie du coin.
Arrivé à destination, le père Noël vit une annonce collée sur la vitrine. Sur la pancarte, il était marqué :
CIRQUE  
Venez voir 
des rennes magiques 
 
faire des tours ce soir 
au Complexe G à 18h00.
Surpris, il regarda l'heure sur sa montre. "17h30, juste assez de temps pour récupérer mes rennes."
Parvenu à la salle de spectacle, le père Noël constata encore une fois l'absence des rennes. A peine sorti de la pièce, découragé, il entendit une voix. Celle-ci disait que les rennes s'étaient enfuis avec un petit lutin, tout juste avant le souper. 
Aussitôt, le père Noël courut en direction de son Royaume. Arrivé à la grange, il ouvrit les portes de l'enclos, puis de la grange. Fou de joie, il vit ses rennes et Rudolphe qui se préparaient pour la distribution des cadeaux. Finalement, le père Noël distribua tous ses cadeaux, la nuit de Noël.

11 commentaires:

  1. Bonjour, Gwendoline.

    Tes cartes de Noël et cette histoire...qui finit bien, naturellement.

    J'ai toujours pensé qu'il fallait se méfier des oignons...

    Et un petit oiseau est tombé du nid...
    Il est pour toi.

    Merci beaucoup, Gwendoline.

    Et bonnes fêtes...à tous et à toutes

    Bisous

    RépondreSupprimer
  2. Comme quoi, l' expression "bien tenir les rennes" prend ici tout son sens!
    Quelle sagesse festive et augurale.

    RépondreSupprimer
  3. Vive les rennes, les sapins, les oiseaux et Noël !

    Bisous

    RépondreSupprimer
  4. ¨¨¨¨¨¨¨¨¨★
    ¨¨¨¨¨¨¨¨¨*o*
    ¨¨¨¨¨¨¨¨*♥*o*
    ¨¨¨¨¨¨¨***o***
    ¨¨¨¨¨¨**o**♥*o*
    ¨¨¨¨¨**♥**o**o**
    ¨¨¨¨**o**♥***♥*o*
    ¨¨¨*****♥*o**o****
    ¨¨**♥**o*****o**♥**
    ¨******o*****♥**o***
    ****o***♥**o***o***♥ *
    Je te souhaite de belles fêtes
    et avec de l'avance un BEAU NOEL BIZ

    RépondreSupprimer
  5. Joli conte... à dire aux enfants sages.
    BISOUS;

    RépondreSupprimer
  6. Bonnes fêtes de fin d'année. Bisous.

    RépondreSupprimer
  7. merci Marie! et bonnes fêtes ! bisous à Gabriel!

    RépondreSupprimer
  8. Hola guapa pasaba por tu bonito espacio con mis mejores deseos,
    ¡feliz Navidad!
    un abrazo.

    RépondreSupprimer