jeudi 5 avril 2012

la rougeur du couchant Se fond dans le gris bleu des brumes

                                              Giacometti

                               Dans les bois

    D'autres, - des innocents ou bien des lymphatiques, -
    Ne trouvent dans les bois que charmes langoureux,
    Souffles frais et parfums tièdes. Ils sont heureux !
    D'autres s'y sentent pris - rêveurs - d'effrois mystiques.


    Ils sont heureux ! Pour moi, nerveux, et qu'un remords
    Épouvantable et vague affole sans relâche,
    Par les forêts je tremble à la façon d'un lâche
    Qui craindrait une embûche ou qui verrait des morts.


    Ces grands rameaux jamais apaisés, comme l'onde,
    D'où tombe un noir silence avec une ombre encor
    Plus noire, tout ce morne et sinistre décor
    Me remplit d'une horreur triviale et profonde.


    Surtout les soirs d'été : la rougeur du couchant
    Se fond dans le gris bleu des brumes qu'elle teinte
    D'incendie et de sang ; et l'angélus qui tinte
    Au lointain semble un cri plaintif se rapprochant.



    Le vent se lève chaud et lourd, un frisson passe
    Et repasse, toujours plus fort, dans l'épaisseur
    Toujours plus sombre des hauts chênes, obsesseur,
    Et s'éparpille, ainsi qu'un miasme, dans l'espace.


    La nuit vient. Le hibou s'envole. C'est l'instant
    Où l'on songe aux récits des aïeules naïves...
    Sous un fourré, là-bas, là-bas, des sources vives
    Font un bruit d'assassins postés se concertant.  



 La forêt, habituellement lieu paisible lui fait resurgir des angoisses et des peurs incontrôlées. Tout lui apparaît démesuré...


20 commentaires:

  1. La grume que je ne vois pas souvent mais je je recherche le matin
    Car tout est si différent
    La foret est pour moi un endroit où je retrouve le calme un endroit qui fait peur mais je j'aime*
    je te souhaite une belle journée sans bruit si possible bise

    RépondreSupprimer
  2. Réponses
    1. la brume embellit le paysage! il y en a souvent par ici! bizz

      Supprimer
  3. Tout est si adorable en ce lieu , très doux aussi comme le chant de l' oiseau , j' AIME

    Domi

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Domi! et bienvenue sur mon blog! bonne fin de semaine!

      Supprimer
  4. Comme c'est agréable... Merci
    Bonne journée
    Bisous ♡♡ Laure ♡♡
    http://suivre-mon-etoile.blogspot.fr/

    RépondreSupprimer
  5. Verlaine ou le langage des sens. Un très beau poème.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oui! tout Verlaine ; mélancolie et clairs-obscurs...

      Supprimer
  6. je viens te dire bonjour je te souhaite aussi
    une belle journée bise

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. belle journée France! ici ! du gris...

      Supprimer
  7. La peinture est très belle. Le poème est très beau aussi mais un peu sombre.
    Les bois le sont aussi quand la rougeur du couchant est devenu nuit noir.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. avec Verlaine c'est pas la joie! mais c'est beau....bizz

      Supprimer
  8. En lisant ton billet je suis heureuse....

    RépondreSupprimer