vendredi 17 août 2012

Too hot!

Anna de Noailles


Tout luit, tout bleuit, tout bruit,
Le jour est brûlant comme un fruit
Que le soleil fendille et cuit.
Chaque petite feuille est chaude
Et miroite dans l'air où rôde
Comme un parfum de reine-claude.
Du soleil comme de l'eau pleut
Sur tout le pays jaune et bleu
Qui grésille et oscille un peu.
Un infini plaisir de vivre
S'élance de la forêt ivre,
Des blés roses comme du cuivre.


10 commentaires:

  1. Très beau, Gwendoline, presque rafraîchissant !
    Bises.

    RépondreSupprimer
  2. un coucou pour te souhaiter un bon dimanche. Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. 40° ici! et comme une imbécile j'ai commencé une sculpture en argile! résultat ; tout a craqué! je vais donc arrêter et attendre plus de fraîcheur! bizz et merci de ta visite!

      Supprimer
  3. Belle douceur rafraîchissante dans ce poème. L'été me fait du bien.
    Bel été à toi, aussi,
    Amicalement.

    Roger

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. moi aussi, j'aime bien l'été, pas besoin de gratter le pare-brise,ni de 36000 épaisseurs pour avoir la bonne température! dans le centre, on est gâté =40° quand-même!

      Supprimer