lundi 8 avril 2013

Fleur bleue...


« Les parfums sont les sentiments des 


fleurs. »

Dans le langage des fleurs, le bleu pâle exprime une tendresse inavouée, discrète et idéale.

Il faut remonter à 1811 et à une oeuvre du jeune écrivain allemand Novalis , qui était en réalité le baron Friedrich von Hardenberg, pour trouver l'origine de cette expression.
Dans son roman inachevé "Henri d'Ofterdingen" (Novalis est mort à 29 ans), il y évoque à sa manière la légende d'un trouvère médiéval qui, parti à la recherche d'un idéal, découvre la fleur bleue symbole de la poésie.

Les Allemands parlent d'ailleurs de "die blaue Blume der Romantik" ou "la fleur bleue du romantisme".

En traversant le Rhin, la fleur bleue
 a un peu changé 
de sens, puisque de la poésie, elle a été associée à une sentimentalité mélée de naïveté.

1 commentaire:

  1. Merci pour cette délicatesse ... Moi aussi je suis une petite fleur bleue ... :)

    RépondreSupprimer