jeudi 12 septembre 2013

Pourquoi dit-on de la roupie de sansonet ?



Le sansonnet  est un simple petit étourneau. Et, pour beaucoup, la roupie, c'est la monnaie de quelques pays, dont l'Inde.
Qu'ont fait ces deux-là pour être associés dans cette expression ?

Eh bien rien ! Parce qu'aucun des deux n'est impliqué dans cette affaire glauque.
Depuis au moins le XIIIe siècle, la roupie, ce n'est rien d'autre que ces gouttes plus ou moins gluantes, issues des fosses nasales, qui pendent au nez de ceux qui ne connaissent pas le mouchoir (ou la manche de chemise).
Il est donc normal que cette roupie-là soit considérée comme quelque chose d'insignifiant, sans aucune valeur.

Le plus difficile, c'est d'expliquer ensuite en quoi le sansonnet serait suffisamment morveux pour qu'on l'ait associé à la roupie.
Là seules les conjectures sont de mise.
Il pourrait s'agir d'une déformation de 'sans sou' (sans valeur) ou de 'sans son nez', désignant laroupie seule, isolée de sa chaîne de fabrication nasale.
On peut en effet facilement imaginer l'insignifiance suprême d'une roupie, sur la plage abandonnée, au milieu des coquillages et crustacés...


2 commentaires:

  1. Très amusante cette citation, et merci d'en avoir donné l'explication.
    BISOUS

    RépondreSupprimer