mercredi 28 mai 2014

De dire la vérité ou " les fleurs du mal ?". Portraits-souvenirs (1935)





 LA Poésie est exactitude


"Depuis Baudelaire, le public a, peu à peu, compris que la poésie 
était un des moyens les plus insolents de  dire la vérité"
Portraits -souvenirs Jean Cocteau



j'ai toujours aimé l'optimisme de Baudelaire et son air "avenant" !

-Elle pleure, insensé, parce qu'elle a vécu!
Et parce qu'elle vit! Mais ce qu'elle déplore
Surtout, ce qui la fait frémir jusqu'aux genoux,
C'est que demain, hélas! il faudra vivre encore!
Demain, après-demain et toujours! - comme nous!

Les Fleurs du mal (1857), Charles Baudelaire,

6 commentaires:

  1. S'il y a encore quelque chose à sauver dans ce monde qui s'assombrit, et, pour ma part, je crois qu'il vaut la peine d'essayer cela jusqu'à la fin de ses jours, la poésie, est bien l'un des moyens capables de faire reculer la barbarie. Tes deux poètes cités sont des poètes majeurs, bien sûr, mais il en reste tant d'autres à visiter que notre espoir s’agrandit.
    Je te souhaite une très belle fin de semaine et je t'embrase.

    Roger

    P.S Le portrait du petit dernier Antoine, est magnifique ! Un vrai sourire plein de vie.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Roger! tu as raison ! vive la poésie! j'aime bien quand tu parles comme ça belle soirée!

      Supprimer
  2. Bonsoir et bien oui demain il faudra vivre encore et faire encore et encore
    bisou Gwendoline pas trop sur les blogs en ce moment

    RépondreSupprimer
  3. non pas trop sur les blogs je ne sais si tu parles de toi ou de moi! pas grave ! bizz

    RépondreSupprimer
  4. Merci Gwendoline pour ce beau partage et ces jolies extraits de poésies ♥

    Je t'embrasse

    Manon

    RépondreSupprimer
  5. merci à toi! oui Baudelaire je l'adore...même s'il est triste! bizz

    RépondreSupprimer