lundi 30 juin 2014

Caillebotte au musée...


Caillebotte à Yerres au temps de l’impressionnisme
DATE :
HORAIRE : Ouvert tous les jours de 10h à 18h sauf lundi / Nocturnes vendredi et samedi jusqu’à 20h30
TARIF : 3 à 8 euros
Billetterie en ligne : réservez maintenant vos places
(Billets imprimables à domicile)



Il effectue sa scolarité au lycée Louis le Grand - pensionnat de Vanves.
Situé au milieu d’un grand parc, ce lycée pilote assure une formation rigoureuse et complète, qui recherche l’idéal du développement harmonieux du corps, du caractère, de l’esprit. Gustave Caillebotte fréquente cet établissement de 1857 jusqu’à 1869, année où Napoléon III y crée le Lycée du Prince Impérial, où les hauts fonctionnaires de l’Empire placent leur fils.


  Commissaire de l’exposition : Monsieur Serge Lemoine, professeur émérite à la Sorbonne et ancien président du musée d’Orsay.
120 ans après la disparition du peintre, 43 chefs d’œuvre sont exposés au grand public dans la propriété yerroise où ils ont été peints.
Ce rendez-vous majeur de l’impressionnisme est d’autant plus exceptionnel, que ces œuvres n’ont, pour la plupart, jamais ou très peu été exposées, car appartenant à la famille de l’artiste et à des collectionneurs privés.
Des musées français (musée d’Orsay, musée Marmottan Monet, musée des Beaux-Arts de Rennes) et étrangers (Indiana University Art Museum de Bloomington, National Gallery de Washington) apportent également leur concours à cette exposition unique.


 Je me suis toujours demandée comment il avait fait pour résister à la vague impressionniste et garder sa touche personnelle!
 
 

8 commentaires:

  1. COucou je suis désolée mais avec cette box je n'arrive à rien gros bisous

    RépondreSupprimer
  2. Comme j'aimerais aller voir cette expo. Mais c'est un peu loin pour moi en ce moment.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. moi aussi! j'aimerais bien y aller...belle journée !

      Supprimer
  3. Bonjour Gwendoline, merci pour ce billet fort complet sur un peintre impressionniste que je ne connais que trop peu. Gustave Caillebotte a eu une vie riche et son talent resiste au temps !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est un homme vraiment particulier.... Et ses tableaux admirables ! Belle journée ....

      Supprimer
  4. je ne me rappellais plus de Caillebotte qui mérite qu'on admire ces toiles

    RépondreSupprimer
  5. oui, je trouve aussi...et le plus étonnant ; sa fidélité à lui-même.... il est st l'un des premiers grands peintres français à exposer régulièrement aux États-Unis, où il rencontre un vif succès, et où se trouvent aujourd'hui nombre de ses toiles. Il est l'un des fondateurs du courant « réaliste »(en parfaite opposition avec le mouvement impressionniste ou pointilliste de l'époque), qu'illustrera par exemple au XXe siècle l'Américain Edward Hopper....belle journée !

    RépondreSupprimer