samedi 4 décembre 2010

PHYTOTHERAPIE...


Fichier:Fairy land.jpg
Une sorcière est une fée que l'on a offensée
. Tableau d'Edward Reginald Frampton.

Sans doute, les sorcières étaient-elles d'abord des femmes de la campagne,
paysannes illettrées dont les connaissances se fondaient
sur une scrupuleuse observation de la nature et des humains
qui les entouraient. Elles étaient réputées pour savoir
guérir par les plantes, à l'instar de la phytothérapie moderne,
pratique associée à des incantations magiques
Fichier:John William Waterhouse - Magic Circle.JPG

Le cercle magique, John William Waterhouse
Bien que l'imaginaire collectif place la persécution de prétendues
sorcières au Moyen Âge, les persécutions ne prirent de l'ampleur
qu'au XVe siècle siècle et connurent
leur apogée au XVIe et XVIIe siècles.


Le premier à réhabiliter les sorcières fut Jules Michelet
qui leur consacra un livre en 1862. Il voulut ce livre
comme un « hymne à la femme, bienfaisante et victime ».
Michelet choisit de faire de la sorcière une révoltée en
même temps qu'une victime et il réhabilite la sorcière à
une époque où elle avait totalement disparu derrière l'image du diable.
Dans ce livre, Michelet accuse l'Église d'avoir organisé cette chasse
aux sorcières, pas seulement au Moyen Âge mais aussi au
XVIIe siècle et au XVIIIe siècle. Le livre eut des difficultés
à trouver un éditeur et provoqua un scandale.
Michelet se défendit en présentant son livre comme un travail
d'historien et non de romancier. Mais il ne leur reconnaît pas véritablement le droit à l'émancipation. Il faut attendre
les mouvements féministes des années 1970
pour voir apparaître le thème sous un jour positif.
Miss Tick (Magica De Spell en anglais), personnage créé par Carl Barks




Le saviez-vous ?

  • Si les sorcières ne portent jamais de culotte, c'est afin d'avoir une meilleure adhérence avec le balai.






  • Luis Ricardo Falero (1851-1896)












    widgeo.net

    Aucun commentaire:

    Enregistrer un commentaire