mardi 21 décembre 2010

REALITE ENCORE....


Les cils de l'espoir ont-ils oublié leurs yeux?


Ce soir là, ils suppliaient l'ombre du voyage, de n'être que


l'instant d'une syllabe un simple songe


dont ils oublieraient l'existence,


là-bas où ils ne mangent que prière, où déguster est un péché!


leurs ventres sont vides, quand même vos poches sont pleines


Enfant pleure, ventre sans plein!

Seul sur l'infini chemin...

Soldats! ne visez pas ce coeur!


L'ombre de la balle lui ferait peur...

poème François Colosimo

4 commentaires:

  1. Good morning, How are you? Great choice of poems, finely arranged thoughts. Thanks

    RépondreSupprimer
  2. Un beau poème, qui évoque bien autre chose que notre réalité douillette, en ces veilles de Noël...

    RépondreSupprimer
  3. You, your family and all those in your life bring joy,
    Merry Christmas and Happy New Year!

    RépondreSupprimer
  4. oui! Norma! ce poème "casse " un peu l'ambiance festive de Noël! mais je ne peux m'empêcher de penser à tous ces enfants de par le monde qui sont en souffrance! bonnes fêtes!
    Grandma's... i feel well thank you! Merry Christmas and Happy new year!

    RépondreSupprimer