jeudi 17 novembre 2011

avec les doigts...

















Pêcheur à la coquille
ou Pécheur napolitain
(1858)

Musée du Louvre
Paris I (Paris, France)

Modèle original en plâtre.



1827 - 1875

XIXe siècle

Sculpteur français




Jean-Baptiste Carpeaux naît à Valenciennes
le 11 mai 1827 dans une famille modeste d'ouvriers.
En 1827, Carpeaux est placé comme apprenti chez
un plafonnier qui décèle très vite l'habileté du jeune garçon.
Puis la famille s'installe à Paris. C'est là qu'un cousin
de sa mère, Victor Liet, accueille Jean-Baptiste
, veillant à lui faire acquérir une bonne formation
artistique et lui inculquant les idéaux humanistes.
Carpeaux entre à la Petite Ecole où il apprend à
dessiner et à modeler d'après nature.

http://www.thewebconsulting.com/media/images2/fotolia/Fotolia_sculpture.jpg



Jean-Baptiste Carpeaux : Le prince impérial et son chien Néro
Copyright © 2011 Nella Buscot

Le prince impérial et son chien Néro (1865)

Musée d'Orsay
Paris VI (Paris, France)


Commande réalisé par Napoléon III


La Danse (1869)

Opéra Garnier
Paris IX (Paris, France)

Copie réalisée par Paul Belmondo (1963), l'original se trouvant au Musée d'Orsay.


Jean-Baptiste Carpeaux : La Danse
Copyright © 2011 Nella Buscot


Madame Jean-Baptiste Carpeaux en toilette de mariée (1869)

Petit Palais
Paris VIII (Paris, France)

Plâtre


Jean-Baptiste Carpeaux : Madame Jean-Baptiste Carpeaux en toilette de mariée
Copyright © 2011 Nella Buscot




http://farm3.static.flickr.com/2174/2110949905_fc0e62445f.jpg


http://www.bc.edu/bc_org/avp/cas/fnart/art/19th/sculpture/carpeaux1.jpg

Il devait être gai Monsieur Carpeaux!
ses oeuvres ont souvent le sourire!
et c'est bien l'un de ses problèmes.
Chacune de ses œuvres, où éclatent ses conceptions naturalistes et son désir de restituer un mouvement presque "baroque", fait l'objet de polémiques : le Nu du fronton du baroque, au Louvre, est jugé trop sensuel, La Danse (Carpeaux) (1869) sur la façade sud de l'Opéra Garnier à Paris provoque l'indignation par sa liberté et son réalisme. Atteint du cancer, il réussit à terminer en 1874 le groupe des Quatre Parties du monde pour la fontaine de l'Observatoire.

moi! je l'adore...

5 commentaires:

  1. Bonjour, Gwendoline.

    Et toi, tu me le fais adorer...

    Le chandail...Je ne la savais pas.
    Maintenant, je sais.
    Bonne journée.
    Bisous

    RépondreSupprimer
  2. Merci pour ces sculptures ,j'adore un petit faible pour l'enfant et le coquillage.
    Bisous

    RépondreSupprimer
  3. Oh là! là quelle inculture! sais-tu que Carpeaux n'évoque pour moi qu'un lointain souvenir ? Et pourtant ses sculptures sont magnifiques comme tes commentaires. Ce blog si éclectique me donne de m'y promener et d'y revenir. a bientôt. Amitiés salines

    RépondreSupprimer
  4. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer