samedi 26 janvier 2013

Suger, un oubli monumental...

A quoi sert la postérité ?
Si Léonard de Vinci n'avait pas conservé la Joconde, si Gustave Eiffel n'avait pas repris le projet de ses ingénieurs....
Le génie n'est pas toujours récompensé par la gloire, s'il est un français totalement oublié dans ce domaine, c'est bien l'homme qui a inventé les cathédrales...

A l'origine, il n'est qu'un humble fils de paysan d'Argenteuil, mais devant la vivacité de son esprit, à dix ans, les moines de Saint Denis acceptent de le prendre à leur service pour l'éduquer.
Ayant gravi tous les échelons, devenu père abbé de la riche abbaye, il conçoit d'y construire un édifice dépassant tout ce qui a été fait jusque là. Alors, il laisse déborder sa géniale imagination : 
une façade remplie de statuettes,une nef encadrée par deux allées passant par le choeur, des vitraux partout, y compris la façade( il invente la rosace), tout cela coûte très cher; encore une idée = les fidèles se pressent pour toucher les saintes reliques et déposer des offrandes.s
Il morcelle les ossements précieux, multiplie les reliquaires qu'il envoie aux quatre coins du pays accompagnés d'escortes quêteuses.
Grâce à ces innovations lucratives, en quelques années, il quadruple les revenus de la communauté.
Un jour, la première cathédrale se construit à Saint Denis,chaque évêque reçu ,  subjugué  veut sa cathédrale. Partie de Saint Denis, la fièvre bâtisseuse va gagner l'Europe entière, grâce à ce génie, qui inventa la rosace, le déambulatoire, la façade façon B.D., notre vieux continent va, en à peine un siècle, extraire,transporter, sculpter, assembler plus de pierres que l'ancienne Egypte des pharaons ne l'avait fait en trois mille ans.

Tout cela grâce à cet humble fils de paysan d'Argenteuil.
Au fait, j'ai oublié de vous dire son nom : Suger, l'abbé Suger. On ne connait même pas son prénom...Les hommes qui font l'histoire en l'écrivant ont jugé qu'il n'y avait pas de quoi en faire un "monument"



Suger de Saint-Denis est un homme d'Église et homme 

d'État français. Il serait né àChennevières-lès-Louvres

en 1080 ou 1081 et mort à Saint-Denis le 13 janvier 1151


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire