jeudi 14 février 2013

L'eau à la roue...

Le moulin à papier fonctionne et se visite, la pâte à papier se fait avec de vieux chiffons blancs, de nos grand-mère
 c'est à Ambert....
 comme au XIVe siècle.

 Il abrite le musée du papier qui 

retrace 

l’histoire de sa fabrication depuis 

ses origines, et conte la vie des 

artisans.
 un hameau perdu dans la verdure : le

 Moulin Richard de Bas est le dernier « 

moulin à papier » d’Auvergne. Région qui 

fut l’une des toutes premières à produire 

du papier en France et ce dès le début du

 XIVème siècle.
            Aujourd’hui encore, le Moulin Richard de Bas est toujours en activité et produit  quelques 200 feuilles de papier par jour, destinées aux éditeurs, artistes et autres amoureux de beaux papiers. C’est également le premier musée vivant de France



La feuille de papier y naît sous vos yeux, comme au premier temps de cette industrie.

et voici le papier ( parsemé de fleurs des champs, cultivées sur place!)

pour la visite : www.richarddebas.fr

4 commentaires:

  1. BOnsoir et bien de très belles photos et je serai heureuse de le visiter tu sais bonne soirée je viens de rentrer et encore à faire ici
    BISOU

    RépondreSupprimer
  2. si tu passes par là ! on y va ensemble! il y a beaucoup de neige en ce moment! bizz

    RépondreSupprimer
  3. tout est resté comme à l'origine, le papier est fabriqué sous nos yeux! à voir plutôt hors saison ( mai ou juin ) sinon, il y a trop de monde!

    RépondreSupprimer