vendredi 18 février 2011

La « septième couleur » de l'arc-en-ciel















Fichier:Indian pigments.jpg

Le bleu indigo véritable (NB1) est

à l'origine dérivé de la guède.

Le colorant fut ensuite synthétisé par A. Bäyer en 1870 (PB66)

et commercialisé après 1897 par BASF.

Malheureusement, n'étant pas permanent, il est tombé en désuétude.

Aujourd'hui, la teinte bleu indigo est fabriquée

à partir d'un mélange de pigments bleus

(outremer, phtalo) et noir.

L'indigo est souvent qualifié de « septième couleur »
de l'
arc-en-ciel. En réalité, cette couleur
n'existe pas dans le
spectre des couleurs visibles.
La rétine de l'œil humain normal,
si l'on omet les anomalies telles que
le
daltonisme ou l'achromatopsie
(absence totale de vision des couleurs),
contient 3 types de cônes différents
pour percevoir les couleurs,
chacun ayant le maximum de réponse
dans
les longueurs d'onde du rouge primaire
(réponse au
bêta-carotène),
du vert primaire et du bleu primaire.

L'indigo ne serait théoriquement
qu'une infime partie du spectre visible
mais en pratique n'apparaît pas
dans la
décomposition normale de la lumière
(car c'est une couleur sombre).



http://a35.idata.over-blog.com/500x494/3/55/51/06/DSC04766.JPG
http://a33.idata.over-blog.com/438x600/3/00/98/60/a/Village-bleu.jpg
http://rsc.siandso.com/img/photos/13/58.jpg
http://www.catfiault.com/images/tablos/deverse_bleue04.jpg







http://www.encadreurdart.com/bleu%2024%20x40.jpg
http://mon-aigle.netau.net/92-cotedazur/921222-17.jpg
http://blogoth67.files.wordpress.com/2010/07/lapaix.jpg




le bleu , la couleur de la paix pour Marc Chagall



http://www.tourisme-conques.fr/fr/histoire-patrimoine/eglise-abbatiale/images/vitraux-diap/vitrail-conques-3.jpg
et pour SOULAGES...
Pierre Soulages, à Conques, a fait le choix de verres dits blancs,
c'est-à-dire incolores - qui respectent les longueurs d'ondes
de la lumière naturelle - pour ses vitraux destinés
à remplacer des panneaux historiés et polychromes
mis en place après la seconde guerre mondiale.
Ici pas de polychromie : seule la volonté de faire entrer
la lumière naturelle a guidé ses travaux.
En installant un premier essai de vitrail avec
le maître verrier Jean-Dominique Fleury,
Pierre Soulages raconte leur surprise
en découvrant comment d'une modulation
des intensités de la lumière naissait un chromatisme.











5 commentaires:

  1. C'est beau et ça tombe bien j'adore le bleu ! Et le pastel de Lectoure, tu connais ?
    J'aime beaucoup ta bannière, elle te ressemble...
    Bonne journée !

    RépondreSupprimer
  2. Strong! interesting pictures, thank you, I wish you a pleasant weekend

    RépondreSupprimer
  3. non! je ne connais pas le pastel de Lectoure! mais je vais regarder ! merci de l'info!
    bonne journée! Steven!

    RépondreSupprimer
  4. Je trouve que c'est magnifique en effet. Ma couleur est le bleu mais j'aime les couleurs.
    Je suis souvent en bleu et toi alors ?

    RépondreSupprimer
  5. moi! j'aime beaucoup le bleu! mais j'en porte peu ou bleu marine alors!

    RépondreSupprimer