samedi 26 février 2011

Shakespeare, le marchand de Venise










Il est des gens qui n’embrassent que des ombres ;
ceux-là n’ont que l’ombre du bonheur




widgeo.net

7 commentaires:

  1. et oui............
    superbe week end a toi,
    bizzzzzzz claire

    RépondreSupprimer
  2. ce cher william toujours un plaisir de lire ses mots

    RépondreSupprimer
  3. Bonsoir avec les bruits d' oiseaux..( Mais s' y mêlent des sonorités stridentes, est-ce normal, est-ce du piratage sonore- cela ne se produit que sur votre blog !)

    RépondreSupprimer
  4. ??? MOI...je n'entends que la harpe!...

    RépondreSupprimer