mardi 17 mai 2011

Le loup comme rival



Au sommet de la pyramide alimentaire,
pour gérer l’équilibre naturel,
on trouve les plus grands prédateurs,
parfois appelés super-prédateurs.
Parmi eux, entre autres, le tigre, le lynx,
l’ours, le lion, le loup,… et l’homme !
Tous longtemps en danger ou carrément
en voie d’extinction, sauf un :
l’homme. Bien souvent, remplis de
bonnes intentions, des écologistes,
naturalistes et autres partent,
de bonne foi, donner des leçons aux
peuples d’Afrique, d’Asie ou d’ailleurs.
Ceux-là même hésiteraient davantage
avant d’ouvrir les portes de leurs
paisibles territoires au loup.
Mais l’Europe qui reproche à toute
la planète ses grands félins ou
ses éléphants ne voit pas le loup
qu’elle a dans l’œil.
La peur du loup commence par
cette domination que l'homme
a voulu installer entre lui et les
autres super-prédateurs.
















widgeo.net

4 commentaires:

  1. Bonjour, Qwendoline.
    Le loup qu'on a dans l'oeil...
    On n'en sort pas.
    J'aime la pertinence du texte.
    Et j'adore les illustrations si fines et porteuses d'espoir.
    Bonne journée.
    Bisous.

    RépondreSupprimer
  2. merci!...l'homme, un loup pour l'homme...une cata!
    et le loup a peur de l'homme ??!!
    bonne journée! je travaille cet après-midi!
    bizz

    RépondreSupprimer
  3. Je t'embrasse ma belle et à plus tard ou bien à demain
    bisou

    RépondreSupprimer