lundi 9 mai 2011

TESTAMENT


Maria Elena Vieira da Silva...

"Je lègue à mes amis

un bleu céruléum pour voler haut

un bleu de cobalt pour le bonheur

un bleu d'outremer pour stimuler

un vermillon pour faire circuler le sang allègrement

un vert mousse pour apaiser les nerfs

un jaune d'or : richesse

un violet de cobalt pour la rêverie

une garance qui fait entendre le violoncelle

un jaune barite : science- fiction, brillance, éclat

un ocre jaune pour accepter la terre

un vert Véronèse pour la mémoire du printemps

un indigo pour pouvoir accorder l'esprit à l'orage

un orange pour exercer la vue d'un citronnier au loin

un jaune citron pour la grâce

un blanc pur : la pureté

terre de sienne naturelle : la transmutation de l'or

un noir somptueux pour voir Titien

une terre d'ombre naturelle pour mieux accepter la mélancolie noire

une terre de sienne brûlée pour le sentiment de durée"

Fichier:Église St-Jacques vitrail 035.JPG
Vitrail en l'Église Saint-Jacques de Reims.

Arpad Szenes
Marie Hélène dessinant, 1939-1940

MARIA HELENA








Maria Helena Vieira da Silva est née à Lisbonne

en 1908 dans une famille aisée.

Son père meurt lorsqu’elle n’a que 2 ans.

Elle dessine dès l’age de onze ans et sculpte à 16 ans.

Elle fait de nombreux voyages avec sa famille qui « l’ouvrent à l’art » et sa mère l’encourage.

En 1928 Maria Helena s'installe à Paris et,

avant de devenir l'une des fondatrices de « l’école de Paris », elle étudie la peinture à l’Académie de Fernand Léger, la sculture chez Bourdelle, et devient

l’élève de Dufresne, Waroquier et Friesz;

elle fréquente aussi l’atelier de gravure

de S.W. Hayter.

En 1930 elle épouse Arpad Szenes,

peintre hongrois.











widgeo.net

13 commentaires:

  1. J'adore ce qu'elle a peint et ce qu'elle a écrit sur les couleurs !

    RépondreSupprimer
  2. Jolie la nuance des bleus ,sympa la description des couleurs ...
    J'aime beaucoup la banniére .
    Douce journée.
    Thérése.

    RépondreSupprimer
  3. Un de mes peintres préférés ! Et une femme magnifique.
    Merci Gwendoline :-))

    RépondreSupprimer
  4. J'aime beaucoup! aussi son "modernisme"

    RépondreSupprimer
  5. Je suis désolée mais je le la connais pas et je ne suis pas trop peinture mais alors pas du tout.
    Par contre j'adore le bleu donc ce post me va bien.
    Je te souhaite un bon moment chez ta maman bise

    RépondreSupprimer
  6. Magnifique peinture, grande dame , en effet...qu' est-ce que ça va vite les sujets ici,...il faut courir après !

    RépondreSupprimer
  7. .....oui!j'ai tendance à être assez speed!...Je devrais me mettre au vert mousse pour apaiser les nerfs...

    RépondreSupprimer
  8. Ese vitral está fascinante, y el diseño de Maria Helena hecho por Arpad Szenes, su marido es increíble. Cómo consigue retratarla tan bien.

    Me encantó tu post, disculpa que te escriba en español, no hablo francés.

    Manolo.

    RépondreSupprimer
  9. no hablo espanol Manolo ! sorry .*_*

    RépondreSupprimer
  10. Un superbe texte sur les couleurs, bisous

    RépondreSupprimer
  11. Ce vitrail est fascinant, et la conception de Maria Helena faite par Arpad Szenes, son mari est incroyable.
    Dépeint très bien.

    http://manigna.blogspot.com/2011/05/au-fil-du-temps-percurso-fotobiografico.html

    RépondreSupprimer
  12. Superbe ce blog; je cherchais des photos sur Vieira et Arpad que je voulais envoyer sur le blog d'une copine et je suis retombée sur ce testament que j'aime beaucoup, merci. Hélène

    RépondreSupprimer