lundi 31 janvier 2011

C'EST BON...



la dragée -


Bonbons et gourmandises - la dragée -

HISTOIRE DE LA DRAGEE

Quand Julius Dragatus, célèbre confiseur romain,
fit tomber par inadvertance une amande dans une jarre de miel,
il ne pouvait se douter que ce geste maladroit allait donner naissance
à la plus délicate, la plus fine, la plus lisse et
la plus craquante des friandises
que l'on déguste encore aujourd'hui

En effet, le succès de son invention fut tel que
l'illustre famille patricienne des Fabius, dont
il était le confiseur attitré, fit distribuer des "dragati"
au peuple de Rome à l'occasion des grandes
réceptions données pour la naissance du petit Quintus Fabius
, en 177 avant Jésus-Christ.
Bonbons et gourmandises... LES MARRONS GLACÉS D'ARDÈCHE

Au pays des marrons glacés

C'est à Noël que l'on profite au mieux des marrons glacés.

On les offre et on s'en régale et ce n'est pas d'hier.

Louis XIV lui même... Et sans doute Marie-Antoinette

qui ne plantait peut-être pas ses jolies dents dans les macarons,

mais certainement dans les marrons confits qui, eux,

avaient déjà été inventés.

On trouve la trace des marrons confits dès 1667,

sous la plume du sieur de la Varenne,

dans « Le Parfaict Confiturier »

et depuis, les marrons glacés migrent des châtaigneraies

ardéchoises sous le sapin de Noël.

Le berlingot -

Bonbons et gourmandises - Le berlingot -

Il semblerait que le berlingot de Carpentras
le premier berlingot en date.

Ce qui est sûr, c'est qu'il est le plus célèbre.
La légende attribue à un certain Sylvestre;
maître queue du pape Clément V au début du XIVème siècle,
l'origine de l'appellation et de la fabrication
de cette confiserie.
Mais il n'a pas été tranché
si son non vient du provençal berlingau signifiant
"osselet" ou de l'italien berlingozzo :
"bonbon fait sur une table". Reste que le berlingot, c'est sérieux :
une définition officielle, établie en 1953, fixe à 40,
le nombre des filets de décoration, d'aromatisation
et de coloration, et à 180° les angles de coupe de berlingot.

Le Calisson d'Aix -


Bonbons et Gourmandises - Le Calisson d'Aix -

Le calisson d’Aix, délicieuse friandise en forme de navette,
est la spécialité de la ville d’Aix-en-Provence depuis
le XVème siècle. Cette pâte de fruits confits et d'amandes
broyées nappée de glace royale y est aujourd’hui encore
fabriquée selon des méthodes artisanales.

Les friandises à base d’un mélange d’amandes et de fruits
confits existaient dès l'Antiquité grecque et romaine.
Nommé Calisone en Italie et Kalitsounia en Grèce,
le calisson d’Aix serait apparu sous sa forme moderne vers 1473,
à l'occasion du repas de noce du second mariage du Roi René d'Anjou.

Pastille de Vichy

Fichier:IMG 1813.jpg




je me devais d'en parler! mais je n'apprécie que modérement



On doit l'existence des pastille de Vichy au chimiste Jean-Pierre-Joseph d'Arcet, membre de l'Académie de médecine, qui découvrit le moyen d'extraire les principes actifs des eaux de source de Vichy. C'est en 1825 que le pharmacien de VichyBartillat, qui voulait créer un médicament pour aider la digestion, produisit les premières pastilles. En 1833 fut déposée la marque « Pastille Vichy » par les frères Brosson, gérants de l'établissement thermal, la Compagnie fermière de l'établissement thermal de Vichy. Les premières pastilles Vichy étaient faites uniquement avec du bicarbonate, utilisé pour ses effets sur la digestion. Elles furent alors fabriquées dans l'ancien couvent des Célestins à Vichy. Très appréciées de l'impératrice Eugénie, elles furent reconnues pour leur originalité par décret impérial. C'est ainsi que débuta la renommée de cette pastille aux prétendus bienfaits digestifs et rafraîchissants.

À partir de 1875, le bicarbonate a été remplacé par les sels extraits de l'eau minérale pour obtenir un équilibre minéral « naturel ».

Depuis, grâce à leur texture et à leur goût de menthe, leur succès ne s'est jamais démenti. De l'eau minérale de Vichy, la pastille garde les sels minéraux dont les vertus seraient surtout digestives.


Le nougat de Montelimar -



Bonbons et gourmandises - Le nougat de Montelimar -

L'histoire du nougat de Montélimar

Le nougat apparut à Montélimar vers la seconde moitié
du XVIIème siècle, sans qu'il n'ait jamais été possible
de retrouver le nom de son créateur. Les premiers
documents officiels dans lesquels il est fait mention
du nougat remontent au mois d'avril 1701.
A cette époque, Philippe d'Anjou, petit -fils de Louis XIV,
fut appelé à hériter de la couronne d'Espagne,
en vertu du testament de Charles II,
mort le 1er novembre 1700.
widgeo.net

5 commentaires:

  1. Oh la la, et moi qui voudrais me mettre un peu à la diète ! Je prends tout, sauf les pastilles Vichy, je déteste !!! Merci pour ces gourmandises, Gwendoline !
    PS : au moment de valider, la vérification des mots m'affiche "ratium", alors pas d'excès, hein !

    RépondreSupprimer
  2. La gourmandise est un défaut bien agréable !

    RépondreSupprimer
  3. BONSOIR oui j'adore j'en veux et j'arrive aussi.
    Je pense que mes poches vont être pleines.
    HIHIHIIHI
    Mais je suis assez gourmande donc tout est beau chez toi

    RépondreSupprimer
  4. je suis d'accord pour les pastilles de Vichy!

    RépondreSupprimer
  5. Je préfère les nougats et les calissons...
    Attention aux dents tout de même...

    RépondreSupprimer