jeudi 15 septembre 2011

Mot du jour : triskèle










j'ai cassé mon triskel( torque) de bronze une copie d'un bijou celte trouvé en Bretagne
ouiiiiiiin


gros chagrin



La triskèle (mot orthographié aussi "triskel" ou "triskell") est un symbole décoratif formé de trois branches entrecroisées.

Les branches peuvent être des spirales :

ou des jambes humaines (triskèle vient du grec "triskélès" qui signifie "à trois jambes") :

On a retrouvé ce symbole sur des monnaies et des bijoux datant du 5e siècle avant Jésus-Christ. Il est souvent présent sur les objets fabriqués par les Celtes. Il apparaît aussi sur les drapeaux de la Sicile (île située au sud de l’Italie) et de l’île de Man (île située en mer d’Irlande).


Drapeau de la Sicile


Drapeau de l’île de Man

Les trois jambes courant l’une après l’autre symbolisent probablement la rotation du Soleil.

La triskèle avec spirales est interprétée comme un signe positif et bénéfique quand les spirales tournent du centre vers l’extérieur dans le sens des aiguilles d’une montre. Dans le cas contraire, elle représente le mal et la guerre.

Les trois branches peuvent symboliser, selon différentes interprétations, les trois éléments (l’eau, la terre, le feu), le mouvement du Soleil, ou encore le cycle de la vie (enfance, vie adulte, vieillesse).


Pièce de monnaie frappée vers 500 à 460 avant Jésus-Christ en Lycie (ancienne contrée d’Asie Mineure située au sud-ouest de la Turquie actuelle)








widgeo.net

6 commentaires:

  1. désolée pour toi, Gwendoline
    passe une bonne journée quand même

    RépondreSupprimer
  2. OUI moi aussi mais que faire !!!!!!!!!!!!!
    Et cette année je n'en ai pas acheté un autre je vais y penser l'été prochain.
    BISOU

    RépondreSupprimer
  3. Gwendoline, tu peux en retouver un autre sur le net (sans doute) ben t'as fait comment pour le casser ??? j'adore ce genre de choses, je suis passionnée par les "Ouroboros" mais pas encore trouvé le bijou à son éffigie qui me convient !

    belle journée malgré cet incident malheureux !

    bises

    RépondreSupprimer
  4. Bonjour, Gwendoline....
    Pauvre de toi...
    Mais quand je serai de retour en Bretagne je peux t'en envoyer un...
    Merci pour ces belles explications.
    Et pour Matisse aussi.

    RépondreSupprimer
  5. c'est le seul au monde!! irremplaçable....c'est un cadeau!!

    RépondreSupprimer