samedi 7 janvier 2012

Un roitelet précurseur de la S. P. A....




En ce matin du 22 JUIN 1605, le bon roi Henri est content. Depuis onze ans qu'il a pris en main
les destinées du royaume,sa popularité  est au beau fixe.
Ce soir, pour le jour le plus long,il est de tradition d'allumer le feu de la Saint Jean, il doit s'assurer que tout a été prévu!
Il convoque le Sénéchal qui assure que tout es prêt.
Mais au moment de prendre congé :
Ah ! sir, j'oubliais, il y aura un grand sac rempli de chats
( on les mettait vivants dans un grand sac et on les brûlait tout en haut du feu pour les punir de leur sournoiserie, vols etc)
 l'an passé, le peuple avait bien apprécié!.
Le sénéchal n'a pas passé la porte que jaillit d'un coin de la pièce, un enfant joufflu dont tout le monde semblait ignorer la présence.
Non, non, je ne veux  pas les chats!
Le roi Henri prend dans ses bras le petit Louis,
Louis XIII dit le Juste (27 septembre 1601, Fontainebleau-14 mai 1643, Saint-Germain-en-Laye), roi de France et de Navarre (1610-1643). Il est le fils d'Henri IV et de Marie de Médicis et le père de Louis XIV.


son fils de quatre ans.
Non, pas les chats, pas les chats!
Comment résister aux sanglots d'un enfant de quatre ans! 
qui s'insurge contre cette coutume particulièrement odieuse ?
J'irai pas s'il y a les chats dit l'enfant!
Et tu viendras allumer le bûcher avec moi s'il n'y a pas les chats ?
Oui!

Alors Henri IV rappela le responsable, lui donna l'ordre de relâcher les chats, et à partir de  ce jour cessa l'horrible tradition.
Les feux de la Saint Jean e l'Hôtel de Ville s'éteignirent à jamais sous la révolution en 1790, trois ans plus tard, au même endroit, on installait la guillotine....Elle a vengé bien des chats!

6 commentaires:

  1. ah petie Gwendoline, l'hsitoire de France racontée ici, c'est savoureux à souhait, je me suis régalée et amusée à lire cette histoire de pauvres chats, ...
    je trouve que tu as beaucoup d'idées , que tu construis bien tes articles et j'adore ton humour.. j'aime aussi beaucoup la nouvelle entête de ton blog

    tu sais, je dois m'absenter quelques temps pour santé, hospitalisée lundi, mais je voulais te faire coucou avant de partir car vraiment c'est un régal de t'avoir découverte par les blogs amis...ton blog est très frais, je l'aime bcp
    bisous à toi

    RépondreSupprimer
  2. Le blog de Victoire est fermé ces jours ci j'ai juste par manque de temps pour les deux, laissé le principal ouvert :8000 kilomètres
    http://silkyidylle.blogspot.com , tu l'as pas à droite, mais celui ci est ouvert ...
    bisous encore

    RépondreSupprimer
  3. ok Nanou! merci beaucoup pour tous ces compliments ça me touche beaucoup!j'aime beaucoup l'histoire et les histoires d'histoire! alors je partage modestement avec mes affinités!je te souhaite le meilleur pour ta santé mais je suis confiante!tu es une battante et c'est le principal! bizz je vais aller à 8OOO kms!
    Norma j'étais sûre que tu allais réagir à ce billet! et merci à Louis XIII si bien nommé le Juste

    RépondreSupprimer
  4. Bonjour, Gwendoline.

    Le visage de ton enfant en ferait oublier ta belle histoire dans l'Histoire...
    Merci beaucoup.
    Bon dimanche.
    Bisous toujours.

    RépondreSupprimer