samedi 25 juin 2011

EN DOUCEUR...

le berceau de l’industrie du talc, à Luzenac, en Ariège, là où depuis

des siècles l’homme extrait cette roche blanche et friable que

l’on utilise maintenant partout dans le monde, sur


des supports insoupçonnés allant des pages de nos

magazines jusqu’à notre alimentation, en passant

par les carrosseries de voiture, les peintures, la

céramique et nombre d’autres applications industrielles.

Trimouns est la plus grande carrière de talc au monde
et se situe en Ariège. La carrière et le village
de Luzenac sont distants de 15 km, mais il y a 1000 m de dénivelé
: non seulement c’est une rareté mais en plus un record !!

Talc... ? Certains ne sauraient s'en passer, d'autres pensent
que la poudre macère sur les fesses humides du bébé ou,
ultra volatile, qu'elle présente un danger pour les poumons,
obstrue les pores ou laisse un film gras. Bref,
la rançon du succès et de la modernité, des nouvelles
galéniques et des labos au top, c'est qu'en 2011,
on lui préfère les "poudres crèmes" de change,
faciles à appliquer et qui ne laissent pas de "petits grains
de poudre blanche" sur notre cachemire noir.

widgeo.net

5 commentaires:

  1. Bonjour Gwendoline,

    ah le talc, on ne peut pas s'en passer, je viens d'apprendre d'où il provient, je ne savais pas qu'en Ariège...

    merci pour ce partage et bisous

    RépondreSupprimer
  2. et c'est la plus grande carrière au monde!!je lis en ce moment la traversée des Pyrénées d'ouest en est et c'est là que j'ai appris aussi!bizz

    RépondreSupprimer
  3. Bonjour, Gwendoline.
    Eh! bien, j'apprends en douceur et dans l'humour...
    Quelle surprenante découverte...
    Un régal.
    Bisous

    RépondreSupprimer
  4. Interesantes post, gracias por compartir Gwendolin
    Siempre es un grato placer pasar por tu casa.
    que tengas un feliz fin de semana.
    un abrazo.

    RépondreSupprimer